Historique

Le mouvement Jongeren Tegen Racisme a pris naissance à Anvers en 1988 lors de la première victoire électorale du Vlaams Blok. Des professeurs et des élèves se sont concertés pour réagir au racisme croissant dans la société et à la montée de l’extrême droite.

Les écoles semblaient être le lieu idéal pour agir car on pouvait y atteindre beaucoup de jeunes et qu’elles sont les assises de l’avenir. C’est ainsi que le projet « Ecole Sans Racisme » a été créé, des écoles pouvant, de cette manière, donner un signal clair contre les discriminations. En signant un appel contre la discrimination et le racisme, l’école s’insère dans un réseau d’écoles contre le racisme. Depuis 1988, plus de 250 écoles de partout dans le pays ont signé cet appel. En signe de leur engagement, elles arborent le panneau « Ecole Sans Racisme » à l’entrée de leur établissement. Le même projet est mené aux Pays-Bas et en Espagne.

Aujourd’hui encore, des écoles de tous les réseaux d’enseignement viennent renforcer notre réseau. Heureusement car, depuis 1988, la situation n’a cessé de se dégrader et le racisme et la discrimination sont partout présents dans notre société. Ecole Sans Racisme s’active pour une société multiculturelle en proposant aux écoles des activités pédagogiques en vue d’éradiquer le racisme dans la société.