Notre optique

Ecole Sans Racisme travaille avec des jeunes dans un projet positif pour remettre en question les préjugés et contribuer à la formation antiraciste via une démarche pédagogique partant de l’expérience et du vécu des jeunes.

Travailler avec des jeunes…

Le nom de l’association fait clairement référence à notre groupe cible : les jeunes et en particulier les écoliers car les jeunes sont plus ouverts à des idées alternatives nouvelles et qu’ils n’ont pas encore de préjugés ancrés. Ainsi, nous investissons pour l’avenir. Les jeunes sont la génération de demain sur laquelle s’appuiera une société multiethnique et interculturelle. Les écoles ont un rôle crucial à jouer dans l’apprentissage et la transmission de comportements et d’opinions antiracistes.

… dans un projet positif…

En adoptant des positions claires contre le racisme et la discrimination, nous voulons, avec ESR, donner un signal clair à la société : le racisme et les discriminations sont inacceptables. Nous disons ‘non’ au racisme et ‘oui’ à la société interculturelle. ESR s’assigne comme objectif d’amener les jeunes à opter pour l’amitié et l’égalité. Il s’agit donc d’un projet positif qui vise une formation personnelle aussi large que possible et une société interculturelle où des personnes de cultures et vécus différents ont la chance de se rencontrer et de se valoriser. Dans une société interculturelle, chacun a les mêmes droits et des chances égales et le droit à la diversité est garanti.

… pour déraciner les préjugés et contribuer à la formation antiraciste…

Ecole Sans Racisme veut apporter sa contribution à la formation antiraciste des écoliers et des enseignants. Nous sommes convaincus qu’on n’éradique pas le racisme seulement à coup de lois et de règlements. Même s’ils sont importants, ils ne peuvent prévenir des préjugés racistes. ESR tente donc d’unir, de sensibiliser et de mobiliser les jeunes et les enseignants contre le racisme croissant dans notre société. Pour soutenir les jeunes dans cette tâche, ESR a élaboré, au fil des ans, des formations et outils pédagogiques antiracistes. Les objectifs concrets des différentes formations sont toujours adaptés en fonction de la demande des jeunes et de ceux qui les accompagnent. Dans la mise en œuvre des objectifs, nous veillons toujours à tenir compte de l’actualité nous examinons systématiquement les problèmes et les besoins qui se présentent dans le secteur.

… via une démarche pédagogique partant de l’expérience, dans un processus à long terme.

Des recherches, il ressort que les jeunes nourrissent pas mal de préjugés à l’égard des minorités d’origine étrangère. Les recherches nous apprennent aussi que ceux-ci s’affaiblissent dans la mesure où des contacts s’intensifient avec des jeunes d’une autre origine culturelle. Les expériences ont donc un impact déterminant sur l’attitude des jeunes.

Partir de l’expérience est une caractéristique essentielle de notre démarche pédagogique et une préoccupation prépondérante dans les formations et activités.

Acquérir la connaissance des autres cultures et du contexte historique sont nécessaires mais la connaissance seule ne mène ni à l’engagement et à la compréhension, ni à la découverte des éléments enrichissants d’une société multiculturelle. Avoir le souci d’apprendre au départ de l’expérience c’est aussi offrir aux jeunes la chance de travailler ensemble et de vivre avec des groupes différents sur le plan ethnoculturel et social.

L’expérience nous apprend que travailler sur les thèmes de la diversité, des préjugés et de l’immigration n’est fructueux que si cela s’inscrit dans la ‘culture’ de l’école. Cela exige donc, pour l’école, un projet échelonné dans le temps, un travail sur la diversité, les préjugés et l’immigration pendant une période suffisamment longue. Et cela par opposition à des formations ou activités ponctuelles. Il s’agit ici de mettre en route une ‘culture’ de comportement sain et ouvert à l’égard de la diversité, au travers d’un processus dynamique qui tienne compte des points de vue et expériences des membres du groupe et de l’actualité.